Des chauves souris et des hommes

Saviez-vous qu’il existe plus d’espèces de chauves-souris en France que d’espèces de mulots, campagnols, rats, souris, loirs et lérots réunies ? Qu’elles ne font qu’un petit par an ? Qu’une pipistrelle pesant le poids d’une pièce de 20 centimes peut vivre pourtant jusqu’à 16 ans ? Consommer près de 600 insectes de la taille d’un moustique en une nuit ? Et que nombre d’entre elles sont directement menacées, ou favorisées, par nos activités humaines.

Pour mieux connaître et préserver ces espèces remarquables, les associations naturalistes (JNE, CEN FC, CPEPESC) impliquées sur la Côte de Mancy et ses alentours ont mené depuis plus de 15 ans des investigations sur et en dehors de cet espace protégé. De ces recherches et inventaires découle cette publication, fruit d’un important travail d’analyse et de synthèse.

Car si la Côte de Mancy est un important territoire de chasse pour les chauves-souris, celles-ci gîtent à l’extérieur, notamment dans le bâti des quartiers et villages proches, utilisent les jardins, haies,
vergers, bosquets et autres arbres isolés comme couloirs indispensables à leurs déplacements. A ce titre, l’éclairage nocturne généralisé est pour elles, une source de nuisance fortement préjudiciable.

Les aménagements et les actions au quotidien de chacun sont aussi vitales que les actions de gestion et de préservation menées sur la Côte de Mancy.

Plaquette Chiros Côte De Mancy N2000 2020