Actu.

Semaine de lutte contre les perturbateurs endocriniens : documentaire « Demain, tous crétins ? »

Publié le 29-09-2021

Le documentaire « Demain, tous crétins? », réalisé par Sylvie Gilman et Thierry de Lestrade, sera projeté dans le cadre de la Semaine de lutte contre les perturbateurs endocriniens, samedi 2 octobre, de 16h à 18h, au Carcom. Retrouvez la bande-annonce ICI.
  • Synopsis :
Baisse du Quotient intellectuel, accroissement des troubles de l’autisme et du comportement : depuis une vingtaine d’années, des études scientifiques montrent que l’intelligence humaine et la santé mentale seraient en péril. Pourquoi? Pour de nombreux chercheurs, un petit organe se place au cœur de cette question : la thyroïde. Car sans un minimum d’hormones thyroïdiennes au bon moment, le bébé humain devient… un crétin. Tout déséquilibre dans le fonctionnement de la thyroïde représente donc un danger pour le cerveau de l’enfant à naître. Mais d’où peut venir ce déséquilibre ? D’une carence en iode ? Le « crétin des Alpes » était un enfant dont la mère avait manqué d’iode. Or 44% des enfants européens sont aujourd’hui touchés par un déficit d’iode… A moins qu’il n’y ait une menace encore plus inquiétante ? Car nos thyroïdes baignent aujourd’hui dans une soupe chimique produite par l’activité humaine. Problème : de nombreuses molécules présentent une structure très proche de l’iode ; tellement proche que la thyroïde peine à les distinguer. Ce sont des perturbateurs du développement cérébral. Le coût des problèmes de santé imputables aux perturbateurs endocriniens s’élève à 159 milliards par an en l’Europe. Ce coût est dû en grande partie aux pertes de QI et aux troubles neuro-développementaux. Pourtant l’Europe, sous la pression de puissants lobbys, n’a pas encore légiféré. Porté par la voix de scientifiques à la pointe de la recherche, ce film entend peser sur le débat public et mettre l’accent sur un phénomène inquiétant dont nul, encore, ne semble avoir pris la mesure.
  • Samedi 2 octobre, de 16h à 18h, au Carcom