accueil
Retour Accueil
Aujourd'hui 15/12
Non classé

Samedi 14 avril, un grand événement de boxe thaï

Publié le 10-04-2018
L’Energy Fight Club organise son gala annuel de boxe Thaï, le samedi 14 avril à partir de 19h au GES, sur le thème d’un face à face France-Thaïlande. C’est le 5e gala international organisé par ce jeune club, avec déjà plusieurs titres européens et mondiaux mis en jeux lors des années précédentes.

Samedi, il y aura une opposition de styles entre français et thaïlandais dans chaque combat pro, 8 en tout dont 2 féminins.
La soirée débutera par des combats amateurs et semi pro avec la participation de boxeurs du club : Benjamin Jacquot et Aurélien Chertier, puis trois combattants pro du club : Kevin Mazier, Damien Guadagnolo et Hugo Basile.

 

Les disciplines:


– Kick boxing: boxe pieds-poings, les coups de pieds peuvent être aussi portés dans les jambes.

– K1: boxe pieds-poings et genoux, les coups de pieds peuvent être aussi portés dans les jambes.
– Boxe Thaï: boxe pieds-poings, genoux et coudes, les coups de pieds peuvent être aussi portés dans les jambes. Les boxeurs peuvent aussi projeter leur adversaire au sol.




Le club ENERGY-FIGHT-CLUB a été créé en 2011. Il enseigne les disciplines pieds-poing (full contact, kick boxing et boxe thaï). Il compte environ 250 adhérents.

Son président est Bruno Jardon et le responsable technique est Joseph Basile.

Il compte plusieurs titres départementaux, régionaux, interrégionaux, et nationaux en jeunes (full contact, kick boxing, boxe thaï), un titre féminin championnats de france de Full contact et un titre européen championnat d’Europe K1 (kick boxing avec coups de genoux autorisé).


Les boxeurs pro du club présents au gala

Malgré l’étiquette de pro, de nombreux boxeurs exercent un métier à côté, leur sport ne leur permet pas d’en vivre.
 
* Hugo Basile
Droitier / 1,83 m pour 63,5 kg / boxeur longiligne 
Il a commencé la boxe à l’âge de 6 ans par la boxe anglaise et le full contact, très vite il s’est tourné vers la boxe thaï et K1.
Il compte plusieurs participations au championnat de France avec une place de vice-champion en 2010 et une victoire au French Trophy à Lons la même année.
Passé semi-pro à 18 ans, il fait 8 combats pour 7 victoires. Il passe pro l’année suivante avec 4 combats pour 3 victoires et rate une ceinture européenne WFC à Milan l’an dernier.
Hugo possède le punch, il peut sur un coup tant en jambes qu’en poings mettre KO son adversaire. Hugo aime boxer à la maison, cela le transcende.
Actuellement il est en 1ère année de STAPS à Besançon où il envisage de faire sa licence avant de partir à Lyon pour un Master en préparation physique.
 
* Damien Guadagnolo
25 ans / 1,83 m pour 67 kg 
Il a commencé la boxe par le full contact à l’âge de 11 ans.
Il a fait une belle carrière e amateur où il compte 21 combats pour 17 victoires donc 13 KO.
Damien est ce que l’on appelle un puncheur qui possède un bagage technique plus important en poings qu’en pieds.
Il devra mettre ses atouts en avant lors des combats à venir.
Damien avait arrêté sa carrière durant 3 ans le temps de s’installer comme viticulteur à Vincelles puis il est revenu depuis 2 ans et il est passé pro . Avec 12 combats et un titre de vice champion d’Europe WFC, il compte 8 victoires pour 4 défaites.
 
* Kévin Mazier
1,70 m pour 64kg
Arrivé à 19 ans au club, Kévin s’est vite intéressé au K1 et à la boxe thaï pour le côté compétition. Au vu de son engagement dans les entraînements, Kévin a eu vite franchi le pas. Courageux et volontaire, ce boxeur ne fait que d’avancer dans ses combats. Cela lui a valu la victoire lors de son dernier combat à Sète pour la Nuit des guerriers, soirée diffusée sur Canal+ Sport.
Champion d’Europe WFC en K1 moins de 63.5 kg, Kévin est un boxeur très offensif : on pourra le constater lors de notre soirée.
    

Les autres boxeurs français pro engagés au gala

 
* Yazid Boussaha : 86 combats / 58 victoires dont 15 KO / 69.9 kg Champion d’Europe
 
* Hamza Ngotto : 42 combats / 41 victoire. Champion du Max Muay Thaï (tournoi international des meilleurs combattants de la discipline)
 
* Fanny Ramos : 22 ans, championne d’Europe et championne du monde de boxe thaï. Actuellement en dernière année d’école d’infirmière
* Roxane Pinson : championne d’Europe de full contact. Elle est aussi chef d’entreprise dans le bâtiment 

* Yassin Tchatou : plusieurs titres de champion de France et plusieurs participations aux championnats du monde K1.

 
Ces boxeurs français affronteront des boxeurs thaïlandais jeunes mais déjà très expérimentés vu leur nombre de combats à leur actif (entre 40 et 88 pour ces 8 boxeurs).
Ils s’entrainent dans des camps spécifiques en Thaïlande et commencent à boxer très jeune, dès 7 ans: la Thaïlande est le berceau de la discipline. La boxe thaï est évidemment le sport national, des centaines de combats sont organisés chaque semaine avec des retransmissions télé tous les week-ends pour les plus grosses organisations. Là-bas c’est un art, voire une religion.
On y pratique une boxe pieds-poings très ancienne, qui porte des valeurs de courage et de respect. Tous les thaïlandais la pratiquent ou l’ont pratiqué à un moment de leur vie.


Le programme 


Lons accueille une délégation de 8 boxeurs et 2 coachs, qui arrivent en France par Genève pour défendre leurs couleurs et leur honneur. Cela promet une grosse opposition.


Jeudi 12h : une démonstration est programmée jeudi midi au restaurant municipal de Lons
En fin de journée : la délégation thaïlandaise sera reçue part la Ville de Lons à l’Hôtel d’Honneur.
Vendredi soir : pesée officielle des boxeurs au casino jeux de Lons.


Samedi soir : au GES du Solvan, début des combats à 19h

20€ l’entrée avec un tarif réduit pour les moins de 14 ans à 10€

A partir de jeudi, France 3 va réaliser un reportage sur le groupe thaïlandais pour une diffusion dimanche dans le magasine sportif.

La pesée du vendredi et le gala de samedi seront couverts par Canal+ Sport.


Haut