accueil
Retour Accueil
Aujourd'hui 17/11
Non classé

COMMERCE : UNE ÉTUDE VALORISE LE CENTRE VILLE

Publié le 14-09-2018

Jeudi 13 novembre a eu lieu la restitution aux commençants de l’étude Fisac (Fond d’intervention pour les services, l’artisanat et le commerce) réalisée par le cabinet Intencité pour la Ville de Lons qui est retenue dans les 222 villes bénéficiant du dispositif « Coeur de ville ».
Cette étude a été menée entre octobre 2017 et janvier 2018.

En préambule de cette présentation, le Maire, Jacques Pélissard a rappelé tout ce qui a déjà été accompli pour faire de Lons une ville belle, dynamique et attractive.

À commencer par le stationnement géré encourage la fluidité et la rotation des véhicules: « C’est une politique sur laquelle nous avons été précurseurs qui porte ses fruits ! »

Le Maire a souligné un chiffre phare de cette étude : « à Lons, nous avons une densité record d’1 commerce pour 45 habitants, alors que la moyenne nationale est de 1 commerce pour 81 habitants ! »

Les animations organisées et financées par la Ville rencontrent le succès, on pense aux concerts des vendredis de l’été organisés place de la Liberté et place du 11 novembre par le service Animation piloté par Valérie Galle.

Par ailleurs, les finances de la Ville sont tenues et la fiscalité maîtrisée : « depuis mon premier mandat, la taxe sur le foncier bâti a été réduite à 3 reprises et jamais la Taxe Professionnelle puis la Cotisation Foncière des Entreprises n’a été augmentée.

En 2002, une première étude Fisac mettait en évidence la prédominance de 3 pôles commerciaux :

– la zone de Chantrans

– la zone de Géant Casino

– et le centre-ville.

Le Maire a rappelé qu’il avait mis tout son poids pour éviter l’extension de zones commerciales dans l’agglomération, citant les projets de Courlans et du Rocher. Ceci afin de préserver le commerce existant et permettre le meilleur équilibre entre la demande et l’offre.

En 2015, le baromètre PROCOS avait distingué Lons en situant son centre-ville à la 2ème place de sa catégorie au niveau national pour son taux de mitage particulièrement faible.

L’état des lieux est donc positif !

Néanmoins, il faut préparer le commerce lédonien aux évolutions en cours, a souligné Jacques Pélissard notamment face au développement du e-commerce.

L’étude Fisac a ensuite été détaillée et commentée par Ulrich Soudek du cabinet Intensité. il a tenu a souligné le fort taux de réponse puisque 116 questionnaires sur 386 commerces en activité recensés ont été remis aux enquêteurs. « Il s’agit pour nous du plus fort taux de réponses jamais vu ! »
Les résultats de l’étude en ressortent donc plus probants. Ils sont d’ailleurs très encourageants pour ce qui est de l’état des lieux, point de départs de futures actions qui pourraient être financées dans le cadre du dossier Fisac qui a été déposé et qui, s’il est retenu, pourrait permettre au commerce lédonien de répondre et d’anticiper sur ses points faibles présents et à venir.

QUELQUES CHIFFRES À RETENIR
300 consommateurs interrogés
116 commerçants rencontrés ou interrogés

Lons représente 14 803 emplois (72% de l’emploi sur ECLA)
Le centre ville représente 88% de l’offre commerciale de l’aire urbaine lédonienne
1 commerce pour 45 habitants (1 pour 81 en moyenne en France)
Taux d’enseignes nationales 28% 
Portrait du commerçant de Lons : 45 ans en moyenne, installé depuis 18 ans (67% de locataires)
Panel des consommateurs du bassin de Lons : 55% de femmes, 7% de 15-29%, 23% de 30-44 ans, 22% de 45-59 ans, 38% de 60-74 ans,…
83% des consommateurs interrogés ont une image positive du commerce de Lons alors que seulement 61% des commerçants ont la même opinion

Beaucoup d’autres chiffres figurent dans l’étude consultable ci-dessous.

ÉTUDE FISAC À TÉLÉCHARGER

 

Haut