accueil
Retour Accueil
Aujourd'hui 25/06
Travaux

C’est le nouveau Juraparc !

La majorité municipale a voté lundi soir le projet de reconstruction de Juraparc.

Depuis l’incendie criminel du bâtiment, le 13 mai 2015, les Services de la Ville ont mis les bouchées doubles pour que Juraparc puisse revivre. Ce dossier n’a connu aucun temps mort.
Après l’enquête judiciaire, l’expertise de l’assurance et la réhabilitation de la partie avant (mezzanine et hall Revermont) pour une remise en service rapide dès l’automne 2015, a pu démarrer la phase de conception du nouveau Juraparc.

Le 25 avril 2016, suite aux conclusions du bureau d’étude D2X qui concluait à la pertinence du lieu historique, et définissait les nouveaux besoins, le conseil municipal avait décidé la reconstruction de Juraparc et lancé une consultation pour l’attribution d’un marché global de performance pour la conception, la construction et la maintenance technique du bâtiment selon la procédure du dialogue compétitif.

À la suite d’un avis d’appel public à la concurrence européen, 3 candidats ont été sélectionnés par le jury le 17 juin dernier.
La dialogue compétitif a été mené de juillet à novembre 2016.
Les 3 candidats ont remis leur offre finale le 19 décembre 2016.

La commission d’appel d’offre sur proposition du jury a décidé le 9 janvier 2017 de retenir l’offre du groupement Eiffage Construction/AA Group/Engie Cofely/Cetec/Teckicea.

C’est ce projet qui a été présenté lundi aux élus lors d’un Conseil Municipal spécial.

Le projet porté et présenté par le Député-Maire Jacques Pélissard et détaillé par Bertrand Weigele, Directeur des Services Techniques, comporte de nombreux points forts :
– Une qualité d’isolation phonique, acoustique et thermique qui offre un gain énergétique remarquable : réduction de 29% du ratio de consommation, production de Gaz à Effet de Serre (GES) divisée par 3, grâce à un système de pompe à chaleur air-air pour la ventilation, chaudière gaz à condensation et éclairage LED.
– Une modularité totale avec la possibilité d’organisations dans 5 espaces différents (Mezzanine, hall Revermont, hall Lacuzon divisible en deux, salle annexe). Plusieurs configurations seront possibles pour le même espace Lacuzon : 1500 places en gradins + 1000 chaises au sol ou 200 stands ou 5000 places debout, pour des concerts par exemple.
Cet modularité est servie par des équipements qui permettent d’inclure un espace traiteur, à côté d’une salle annexe capable de recevoir 150 couverts, des loges, des sanitaires au nord et au sud, des espaces de stockage, un poste de secours …
– Un gain de surface : de 5556 m2 avant incendie à 5943 dont un hall Lacuzon doté d’une surface utile augmentée et plus fonctionnelle.
– Une construction avec une charpente en lamellé-collé (certifié Jura).

Des aménagements seront effectués en complément. L’entrée actuelle sera débarrassée des premières arches pour donner un parvis plus visible, plus lumineux. L’entrée des piétons pourra s’effectuer par le sud, face à la zone Arc en Sel.
La partie préservée de l’incendie (Mezzanine et Revermont) sera sérieusement améliorée et rénovée, notamment en terme d’isolation et d’éclairage.

Le coût prévisionnel global de cette opération est de 7,68 M€ HT dont 516 166 € d’étude et de maîtrise d’oeuvre, 784 868 € de rénovation de l’existant, 6,37 M€ de construction neuve. À cela s’ajoute le montant de la maintenance sur 8 ans (536 000 €) et le montant du gros entretien et renouvellement (233 000 €), également sur 8 ans.
Ce projet est susceptible de recueillir des subventions, il a été annoncé hier soir que le Département s’engagerait pour un montant d’environ 5%. La part de l’autofinancement porté par la ville est de 55% pour un peu plus de 4 M€.

Les élus de la majorité municipale ont voté pour ce projet phare pour l’attractivité de notre bassin de vie. Les membres de l’opposition se sont abstenus.

Livraison prévue : août 2018

Les élus la majorité municipale ont voté pour ce projet structurant. Les élus de l’opposition se sont abstenus.

L’entrée piétonne pourra s’effectuer par la partie sud (face à la zone Arc en Sel)
Entrée actuelle
Un hall central permettra de desservir les différentes salles devenues indépendantes
Haut